753896 Vermifuges chevaux | Tournaisis | Dr Amélie Lecouvet vétérinaire équin

© 2016 by Amélie Lecouvet

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Google+ Social Icon
  • Google Adresses Icône sociale
  • Icône sociale YouTube

Les vers chez le cheval

Les grands strongles: 

          -Strongylus vulgaris

          -Strongylus edentatus

          -Strongylus equinus

          -Triodontophorus

Les grands strongles adultes vivent dans le cæcum et le colon du cheval et s'y reproduisent. Ils pondent des œufs qui sont excrétés dans les crottins et se transforment en larves. Les chevaux s'infestent par l'ingestion de ces larves disséminées dans l'environnement. Une fois ingérées elles vont continuer leur développement dans le foie, l'artère qui irrigue l'intestin, le pancréas, la paroi du caecum et du colon, en fonction de l'espèce concernée. Une fois leur développement fini, on retrouve les adultes dans l'intestin et le cycle peut recommencer. 

Les petits strongles

          - Triodontophorus et Cyathostominae

Les petits strongles vivent dans le gros intestin du cheval et suivent à peu près le même cycle que les grands strongles à cela près que leur larves se développent dans la paroi du caecum et du colon et peuvent s'y enkyster jusqu'à 5 mois. 

Parascaris equorum

Ce parasite vit dans l'intestin grêle. Les jeunes chevaux y sont particulièrement sensibles. Le cheval s'infeste en ingérant des oeufs, les larves vont ensuite se développer en passant par le foie, le poumon, la trachée, avant de revenir, adultes, dans l'intestin. 

Gastérophilus intestinalis

Les gastérophiles sont des insectes. La mouche est active en été et pond des oeufs sur les poils des chevaux. Lorsque le cheval se gratte, il ingère des larves de gastérophiles. Ces larves vont ainsi se développer dans l'estomac des chevaux. Après une période de 10 mois, les larves se détachent d'elles-mêmes et sont entraînées hors de l'intestin.  Arrivées au dehors avec le crottin, les larves s'enfoncent dans la terre et se transforment en pupes au bout de 1 à 2 jours. 30 à 40 jours plus tard en sort l'insecte adulte. 

       

Anoplocephala 

Ce parasite s’accumule en grand nombre au niveau de la valvule iléo-cæcale où les ventouses des vers y provoquent des lésions.

Les jeunes chevaux y sont très sensibles. 

Oxyures

Les oxyures parasitent le cæcum, le colon et le rectum. 

la femelle vient pondre ses œufs au niveau de l'anus du cheval, créant d'importantes démangeaisons. Lorsque le cheval se gratte, les œufs se collent dans l'environnement (paroi du boxe, mangeoire...). Le cheval se ré-infeste en ingérant ces œufs 

Vermifuges 

Fait important et grave : il existe de plus en plus de résistances aux vermifuges, en particulier l'ivermectine.

 

Idéalement: 

          - Tester les crottins et ne traiter les chevaux qu’en cas d’infestation afin d’éviter le développement de résistances

.

          - Changer les chevaux de prairie PUIS les vermifuger sur la nouvelle parcelle.

          - Utiliser le bon vermifuge en fonction de la saison, et du cycle des vers 

 

 

 

ATTENTION: Il n’y a pas de protocole pré-établi. Il appartient à votre vétérinaire de déterminer quel vermifuge est approprié selon le précédent vermifuge utilisé, la saison, l’historique du cheval, les résultats d’analyses.

Pour connaitre les dates de dépôt des prélèvements

merci de vous inscrire ici:

 

Les analyses de crottins sont effectuées par Synlab

le tarif est de 15 euros par analyse.